jeudi 21 février 2019

Sur les épaules de Darwin

Le thème des abeilles revient régulièrement dans  l'émission de Jean-Claude Ameisen  « Sur les Épaules de Darwin », sur France Inter. C'est le cas en ce moment. Prochaine samedi matin.

Les émissions précédentes sont ré-écoutables en podcast. Voici celles que j'ai trouvées :

dimanche 17 février 2019

Février à la ruche

Janvier et février sont les mois de tous les dangers… Voir la suite sur aujardin.info/calend…

Sur ce site, il y a d'ailleurs plein d'informations pour les "apiculteurs de jardin", dont, pour ceux qui souhaitent le devenir, un article "Une ruche dans son jardin".


samedi 16 février 2019

Assurance responsabilité civile, abeilles et animaux domestiques




Il est prudent de vérifier qu'on est assuré avant d'installer des ruches. La MACIF m'a confirmé que c'est le cas en ce qui me concerne :
Cher(e) sociétaire, 

Les abeilles des ruchers sont considérées comme des animaux domestiques.Nous vous transmettons par mail une attestation d'assurance.L'apiculture est une activité encadrée et la responsabilité de l'apiculteur, même amateur, peut être recherchée, par exemples :- en cas de piqûres, intoxications,- pour lutter contre les risques de contamination d'autres ruchers en cas de non traitement de maladies ( varroa ).La garantie responsabilité civile du contrat Habitation résidence principale peut être mise en jeu s'il s'agit d'une activité de simple loisir et que vous ne détenez pas plus de 9 ruches.Si vous envisagez d'augmenter votre production ou de commercialiser le miel, il est préférable de vous orienter vers les syndicats d'apiculteurs pour garantir votre activité.Nous restons à votre disposition. 

Cordialement, 
Votre correspondant Macif
C'est étrange au premier abord de voir que les abeilles sont considérées comme des animaux domestiques, parce qu'on confond animaux de compagnie et animaux domestiques. Mais avoir des ruches au jardin, c'est au sens large, avoir des abeilles à la maison :)


vendredi 15 février 2019

Emplacement légal d'une ruche dans le Nord (59)

La règle générale pour l'emplacement des ruches est définie par l’article 207 du Code Rural :
« Toutefois, ne sont assujettis à aucune prescription de distances les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité. Ces clôtures doivent avoir une hauteur de 2 mètres au dessus du sol et s’étendre sur au moins 2 mètres de chaque côté de la ruche. »
Cette règle générale est complétée au niveau du département par des arrêtés préfectoraux et éventuellement au niveau de la commune par des arrêtés municipaux.

La loi dans le département du Nord (59) est la suivante :
« Les ruches d'abeilles devront être établies à 5 m de la voie publique ou à 3 m au minimum des propriétés riveraines, à moins que les ruches soient isolées par un mur, une palissade de planche jointe une haie vive ou sèche sans solution de continuité. Les dites clôtures devront avoir une hauteur minimum de 2 m au-dessus du sol et s'étendre sur au moins 2 m de chaque côté de la ruche. »
Source sur le site de l'Académie de Lille.

Cet article du Syndicat National d'Apiculture permet de télécharger un extrait du numéro 1000 (daté de mars 2013) de la revue Abeille de France qui compile les règles département par département, et où on retrouve bien l'arrêté de la préfecture de Lille.


jeudi 14 février 2019

Une peinture pour la ruche

Il ne faut pas peindre l'intérieur de la ruche. D'accord. Pour le reste, on va aussi plutôt éviter les peintures insecticides et tant qu'à faire les peintures néfastes pour l'environnement. Alors quelles solutions ?
  • La plus classique et peut-être la plus écologique : l'huile de lin, chauffée (pour la rendre siccative) ou pas et diluée à l'essence de térébenthine (pour la rendre pénétrante) ou pas. L'inconvénient : pas très résistante au temps. A renouveler périodiquement.
  • Plus élaborée : la recette de peinture naturelle à base d'huile de lin et de savon comme celle de ruche-naturelle.fr
  • Le thermopeint : peinture grise classique des ruches, vendue dans les magasins d'apiculture. Efficace et fun. A condition d'aimer le gris. Bon. Pas si fun,alors.
  • Celle que j'ai choisie : utiliser une lasure du commerce qui soit un tant soit peu écologique, comme « Côté Nature® » de Bondex. J'ai trouvé cette information sur www.consoglobe.com/lasure-ecologique-cg. Cette peinture ne se fait plus. Ce qui permet de la trouver à prix réduit chez les discounters comme Destock Peintures à Tourcoing. La lasure, tout comme l'huile de lin, met en valeur le veinage du bois, contrairement aux autres peintures qui sont masquantes.
  • La solution des anciens :ils utilisaient souvent n'importe quelle peinture : celle qu'ils avaient sous la main. Et apparemment, les abeilles ne s'en portaient pas plus mal. On évitera quand même de liquider les vieux stocks de peinture au plomb et on préfèrera les peintures acryliques (solvant eau) aux peintures glycéro (solvant white spirit)
  • La solution des malins : ne pas peindre, à condition que l'essence de bois de la ruche le permette, comme c'est le cas du mélèze (sans traitement, il va juste prendre une patine grise). On peut aussi opter pour la ruche Nicot, qui est une ruche en plastique. Ce n'est pas certain que ce soit la moins écologique. Car c'est celle qui va durer le plus longtemps sans nécessiter de remplacement (donc moins de carbone dépensé en fabrication et en transport et pas de peinture).
Ceci dit, à la rédaction de l'article, mon unique ruche est n'est pas encore enruchée. Affaire à suivre pour avoir l'avis des avettes.

mercredi 13 février 2019

Bigre ambassadeur

Pierre Javaudin m'a adoubé Bigre du 59, Ambassadeur de la Ruche Horizontale sur https://www.ruche-naturelle.fr/les-ambassadeurs/ . J'en suis bigrement fier.

En marge de l'événement ;) , une recherche sur le thème "ambassadeur ruche" m'a fait découvrir le projet « Ambassade verte ». Lancé en 2015 dans la perspective de la COP21, ce projet se veut une démarche globale et progressive de réduction de l’empreinte environnementale des représentations diplomatiques françaises à l’étranger. Apparemment, de nombreuses ambassades y participent. Plutôt fier d'être Français ! Let's make our planet great again.

mardi 12 février 2019

Une Ruche dans mon Jardin

« Une Ruche dans mon Jardin », écrit par Pierre Javaudin est la référence pour l'amateur qui souhaite... installer une ruche dans son jardin. Des explications génériques sur l'abeille et l'apiculture et surtout des explications très concrètes pour construire et mener une ruche horizontale, dans le respect des abeilles et de l'environnement. Mon livre de chevet !

Plus d'information sur www.rustica.fr/blog-redac et un avant-goût sur le site de l'auteur www.ruche-naturelle.fr.

<